Bangkirai est une essence très utilisée pour la réalisation de terrasses

Bangkirai

Le Bangkirai est une essence très utilisée pour la réalisation de terrasses. Le Keuring est également utilisé mais est moins durable et « travaille » plus que le Bangkirai.

Malgré un approvisionnement actuellement difficile en Indonésie, nous avons heureusement anticipé et avons du stock en dimensions standard.

Pour la terrasse sur cette photo, les lames utilisées font 2.5cm d’épaisseur pour une bonne stabilité et un maintien garantie. La largeur est 14.5cm et longueur 3.65m.

dekkerhout.nl/brochures

Les experts bois se penchent sur la valorisation des bois au BENELUX

Le 13 août 2016

2

Depuis longtemps attirés par les ouvrages bois remarquables du Benelux (ponts, passerelles, portes d’écluses, jetées, terrasses, structures d’immeubles R+N, etc.), les membres de la Société des experts bois (Seb) ont participé les 19 et 20 mai à un voyage d’étude qui leur a permis de visiter plusieurs entreprises de la filière bois, par ailleurs grandes importatrices de bois exotiques.

Le voyage d’étude organisé par la société des experts bois a débuté par une première rencontre à la société Van de Casteele, située à Aalbeke (Belgique) près de la frontière française. L’entreprise, créée en 1883 par Louis Van De Casteele, dont l’activité d’importation et de négoce de bois exotiques et nordiques s’accompagne de séchage et façonnage, emploie 60 personnes réparties sur ses deux sites (Aalbeke et Anvers). Elle s’est spécialisée dans le domaine des bois tropicaux certifiés (FSC, PEFC, MTCC …). Au cours de leur visite, les participants ont particulièrement pu noter un très grand souci d’organisation, de propreté et de sécurité dans l’organisation du hangar de stockage des bois ainsi qu’un grand respect de la matière première avec des colis de bois d’emballage, de résineux et les débits spéciaux de teck gérés avec soin pour éviter toute dépréciation du bois. Le stock considérable (120.000 m3) et les moyens de transport propres à l’entreprise permettent une livraison de produits réactive sous 24 heures et dans un rayon de 300 km. Depuis 2000, l’entreprise adhère à la charte environnementale des entreprises de la Flandre occidentale.

Développer des produits originaux

Au cours de leur voyage, les experts bois ont ensuite pu découvrir la société Wijma située à Kampen (Pays-Bas). Fondée en 1897 en tant qu’entreprise de négoce, elle fait désormais partie du groupe G. Wijma & Zonen B.V. qui emploie 1.300 personnes pour un chiffre d’affaires de 68 millions d’euros. Il produit 100.000 m3 de bois sciés par an et exploite 330.000 hectares de concessions forestières. Le groupe possède des filiales en France (Wijma trading), en Allemagne, au Royaume-Uni, en Côte d’Ivoire, et au Cameroun. Le groupe Wijma gère ses propres concessions forestières au Cameroun dont plus de 315.000 hectares sont certifiés FSC de façon à préserver les ressources pour l’avenir et à lutter contre l’exploitation illégale. L’activité du site de Kampen est centrée sur le négoce et la fabrication de produits spécifiques à base de bois tropicaux. Avec son activité négoce, elle commercialise le bois sous toutes ses formes, de la grume jusqu’au produit fini en passant par le bois débité. Au cours de leur visite, les experts bois ont particulièrement noté que l’entreprise a su développer des produits originaux et techniquement performants en alliant une recherche esthétique permanente. Ils ont également observé que Wijma maîtrise la conception de différents types de produits réalisés à partir de bois aptes aux utilisations hydrauliques.

Fabriquer rapidement

Toujours dans la région des polders, les experts bois ont enfin pu effectuer la visite de la société Dekker Hout qui fut créée en 1885 en tant que petit commerce de bois local. 130 ans après, cette entreprise familiale a acquis une taille internationale et s’est spécialisée dans la gestion forestière, les importations de bois exotiques, le sciage, le rabotage et le traitement des bois ainsi que la production de produits connexes. Son siège social est situé à la Haye où elle produit également du bois de charpente, de moulures, d’encadrements, de plinthes, de frises et de bardages en bois dur, en cèdre et en MDF. Avec son unité située à Warmond, l’entreprise produit des moulures de la marque Eléphant, des panneaux lamellé-collé, de bois de menuiserie et de profilés de maçonnerie avec sa meilleure qualité FSC d’épicéa et de pin sylvestre. L’unité de Vianen représente le stockage et la production les plus importants du groupe Dekker Hout. Le groupe, qui possède également une unité de production en Bolivie, réalise un chiffre d’affaires de 25 millions d’euros et emploie au total 500 personnes dont 210 aux Pays-Bas (150 permanents et 60 temporaires). Dekker Hout importe de grandes quantités de bois sud-américains par l’intermédiaire de sa filiale en Bolivie. Ainsi, les bois exploités en Amazonie, près du Brésil, sont sciés sur place puis expédiés via La Paz vers le nord du Chili au port d’Arica (situé en limite du désert d’Atacama). À noter que l’entreprise a beaucoup investi en séchoirs. Ceci lui permet de transporter 98% de bois finis (donc, pour un même volume, d’un poids inférieur de 40% à celui des bois verts). La politique de Dekker Hout est orientée vers une gestion forestière durable et sur l’économie d’énergie. Le négoce de bois se fait ensuite aux Pays-Bas dans ses unités de Vermond et Vianen. Lors de leur visite, les experts bois ont pu noter que la croissance de l’entreprise était en grande partie basée sur une expansion constante de sa capacité de production ainsi que sur l’amélioration de sa technologie. Ils ont relevé le recours au QRM (Quick Response Manufacturing) dont l’objectif est de concevoir et fabriquer rapidement des produits pour répondre aux besoins spécifiques des clients, mais aussi réduire les délais de toutes les tâches au sein de l’entreprise, un atout jugé majeur pour donner à l’entreprises un avantage concurrentiel de compétitivité, en préférant la compétition du temps à la compétition des coûts.

Les experts bois se penchent sur la valorisation des bois au Benelux